Nature du poste
Post-doc
Direction / Service
Centre d’Enseignement, de Recherche et d’Innovation Energie et environnement
Lieu de travail
Douai

Contexte

Ecole sous tutelle du ministère en charge de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, chargé des Comptes publics, et école de l’Institut Mines Télécom, IMT Nord Europe a 3 missions principales : former des ingénieurs responsables aptes à résoudre les grandes problématiques du XXIème siècle ; mener des recherches débouchant sur des innovations à haute valeur ajoutée ; soutenir le développement des territoires notamment en facilitant l’innovation et les créations d’entreprises. Son objectif est de former les ingénieurs de demain, maîtrisant à la fois les technologies numériques et les savoir-faire industriels. Idéalement située au carrefour de l’Europe, à 1 heure de Paris, 30 minutes de Bruxelles et 1H30 de Londres, IMT Nord Europe a l’ambition de devenir un acteur majeur des grandes transformations industrielles, numériques et environnementales du XXIème siècle en combinant, tant dans ses enseignements et que dans sa recherche, les sciences de l’ingénieur et les technologies du digital.

Localisée sur 2 sites principaux d’enseignement et de recherche, à Lille et à Douai, IMT Nord Europe s’appuie sur plus de 20000m² de laboratoire pour développer un enseignement de haut niveau et une recherche d’excellence dans les domaines suivants :

– Systèmes Numériques

– Energie Environnement

– Matériaux et Procédés

Pour plus de détails, consulter le site internet de l’Ecole : www.imt-nord-europe.fr

Le poste est à pourvoir au sein du Centre d’Enseignement, de Recherche et d’Innovation en Energie Environnement (CERI EE). Au sein de ce CERI, l’équipe de recherche « Sciences de l’Atmosphère et Génie de l’Environnement » (SAGE) compte 19 enseignants-chercheurs, 10 techniciens et ingénieurs. Les thématiques centrales de SAGE visent à une meilleure compréhension des processus physicochimiques de génération et de transformation des polluants gazeux et particulaires et une évaluation de leur impact sur l’Homme et l’Environnement. Le/la post-doctorant.e travaillera au sein de l’équipe Capteurs, dont les recherches se centrent sur le développement de systèmes multi-capteurs dédiés à la surveillance des polluants de l’air. Le/la candidat.e intégrera un groupe pluridisciplinaire avec des compétences en chimie et physique de l’atmosphère, en électronique, réactivité et physique des matériaux polymères.

Mission

Dans le cadre de nos travaux portant sur les capteurs organiques d’espèces gazeuses, nous cherchons un candidat avec un doctorat en Sciences des matériaux présentant une forte expertise en polymères conducteurs et leur analyse physico-chimique afin d’explorer les relations propriétés/performances. Des connaissances en capteurs, physique des polymères conducteurs, synthèse et procédé de fabrication de polymères seraient appréciées. Le/la candidat.e doit présenter un bon niveau d’anglais à l’écrit et à l’oral.

Le CERI EE développe actuellement des activités de recherches appliquées dans la conception de capteurs de gaz (ammoniac, sulfure d’hydrogène, formaldéhyde et autres) pour la surveillance de la qualité de l’air intérieur et exterieur. Une attention particulière est donnée aux performances de détection (limite de détection, sensibilité, sélectivité, etc.) en milieu contrôlé et situation réelle. La technologie actuelle utilise des polymères conducteurs tels que la polyaniline (PAni) qui présentent des variations importantes de leur résistivité intrinsèque en fonction de la concentration des différents gaz ciblés.

Afin de faciliter la production de masse de ces dispositifs, les formulations actuelles comportant des solvants cancérogènes doivent être modifiées. Ces changements interrogent le rôle de chaque composant. Dans ce contexte, le/la post-doctorant.e devra i) comprendre le rôle du dopant et ii) l’influence du solvant sur les mécanismes de détection et des performances de capteurs de gaz.

Activités

– Formuler et synthétiser divers composites à base de poyanilines

– Développer une stratégie expérimentale pour clarifier l’impact de la nature du solvant et du dopant sur la détection des gaz ciblés.

– Modéliser les interactions gaz-solide à l’origine de la réponse des capteurs.

– Optimiser la formulation des polymères conducteurs utilisés comme matériaux sensibles.

Profil

Le/la candidat.e doit avoir un doctorat dans les domaines de la physique/chimie des matériaux ou génie des matériaux.

Il/elle doit :

  • Présenter un solide bagage scientifique et technique ainsi qu’une expérience significative en synthèse/formulation et caractérisation de polymères conducteurs.
  • Des connaissances en physique des polymères conducteurs, formulation d’encre pour divers procédés d’impression ou micro/nanostructuration seraient appréciées.
  • avoir des aptitudes et une appétence fortes pour le travail en équipe.
  • avoir un bon niveau en anglais (oral et écrit).

Conditions

Le poste est à pourvoir à compter du 01/10/22 pour une durée de 14 mois.

Contact

Pour tout renseignement sur le poste, merci de vous adresser à

Dr. Nathalie Redon – Tél. +33 (0)3 27 71 24 77 – E-mail: nathalie.redon@imt-nord-europe.fr

Dr. Caroline DUC – Tel. +33 (0)3 27 71 22 94 – E-mail: caroline.duc@imt-nord-europe.fr

Pour tout renseignement administratif, merci de vous adresser à la Direction des Ressources Humaines : jobs@imt-nord-europe.fr

Postuler à cette offre