Dans le cadre de son développement et de sa collaboration avec le monde économique, IMT Nord Europe pilote des chaires industrielles. Elles sont consacrées à des thématiques pluridisciplinaires dans une approche scientifique rigoureuse, avec l’aide de partenaires de premier plan.

 

ECOSED 4.0

Cette chaire industrielle est menée avec 12 partenaires :

ECOSED, pour ÉCOnomie circulaire des SÉDiments, est unique en France à ce jour. Son ambition est de créer une dynamique scientifique, technologique et partenariale autour de la gestion des sédiments portuaires et fluviaux en vue de les recycler en technique routière ou en produits béton. L’une des originalités de cette chaire est la pluridisciplinarité des recherches menées alliant les aspects matériaux et environnementaux (mécanique, physique, chimie…) mais aussi la santé (écotoxicologie) et la prise en compte des composantes socio-économiques (économie, géographie, sociologie, droit). Elle réunit pour cela un large panel de partenaires : gestionnaires de ports ou de canaux, producteurs et utilisateurs de matériaux pour le bâtiment et les travaux publics, bureaux d’études…

ECOCIRNOV

Cette chaire industrielle est menée avec ARMINES, le Syndicat Mixte d’Élimination et de Valorisation des Déchets (SYMEVAD), la Métropole Européenne de Lille (MEL) et Polyvia Formation.

Pour répondre aux besoins des acteurs publics (communautés d’agglomération, urbaines et de communes) et des entreprises, IMT Nord Europe a impulsé la création de la chaire ECOCIRNOV. L’objectif est d’augmenter le taux de recyclage des déchets ménagers ou industriels et d’atteindre une plus grande valeur ajoutée dans l’utilisation de certains sous-produits déjà valorisés. La chaire démarre par une action d’analyse des flux des déchets collectés sur les territoires couverts par la MEL et le SYMEVAD. Elle permettra une recherche de leur optimisation, tant par des méthodes d’analyses de la donnée que par l’investigation de nouvelles pistes de fractions non valorisées. Le programme de recherche s’intéressera dans un deuxième temps à la mise en place d’Unités Locales de Recyclage (ULR). Une première action à caractère industriel est également engagée, conjointement avec Polyvia Formation, sur la valorisation de plastiques bromés.

NEO

Cette chaire industrielle est menée avec Valeo Systèmes Thermiques et ARMINES

NEO (Numerical and Experimental Optimisation platform) porte sur l’optimisation des échangeurs thermiques embarqués. Cette chaire s’inscrit dans l’ADN d’IMT Nord Europe. Elle concerne à la fois un domaine de recherche prioritaire de l’école – l’optimisation énergétique – et un secteur stratégique pour les Hauts-de-France, 1ère région automobile du pays. Ce projet de recherche collaborative permettra de construire des méthodologies d’analyse et des plateformes expérimentales et numériques pour produire une automobile plus propre et plus intelligente.

RECONVERT

Le secteur du bâtiment génère annuellement 46 millions de tonnes de déchets en France, mais ce potentiel de valorisation est largement sous-exploité. Dans ce contexte, la chaire Industrielle RECONVERT contribue à intégrer la démarche de déconstruction sélective des bâtiments et à organiser les flux de produits et matériaux qui en sont issus pour un meilleur réemploi et recyclage à une échelle locale. La chaire est positionnée de manière originale sur la conduite des processus de déconstruction à l’aide d’outils numériques. Elle vise en particulier à produire des scenarii de gestion des flux de ces ressources par les acteurs des écosystèmes.  Ces outils numériques seront développés à partir d’études d’emplois de la filière et de systèmes d’informations géographiques ad hoc qualifiant les acteurs des filières. Ils prendront également en compte les contraintes de gestion territoriale de flux de ressources et les historiques « chantiers » des partenaires industriels de la chaire. 

Ainsi RECONVERT, pilotée par Arnaud DONIEC (arnaud.doniec@imt-nord-europe.fr) et Emmanuel LEMELIN (emmanuel.lemelin@imt-nord-europe.fr), réunit une chaîne de valeur exhaustive au travers de ces partenaires : pôle de compétitivité TEAM², Neo Eco, Établissement Public Foncier en Hauts-de-France, Rabot Dutilleul Construction, Nacarat, batiRIM, Suez, les laboratoires TVES, Clersé, CRIsTAL de U-Lille et les deux centres de recherche: Matériaux & Procédés et Systèmes Numériques d’IMT Nord Europe. Ce projet est financé par la MEL et l’I-SITE.

Notre leitmotiv : « déconstruire digital, reconstruire sociétal »

Page LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/chaire-industrielle-reconvert/

CORENSTOCK

La Chaire industrielle ANR CORENSTOCK est l’aboutissement d’un partenariat de longue date entre elm.leblanc et l’IMT, tous les deux très engagés dans l’industrie du futur. Ici, il s’agit de proposer des innovations technologiques et du déploiement d’une approche systémique contribuant à la réduction de la consommation énergétique de la phase de conception à la gestion de fin de vie.

Se reposant sur les domaines de recherche de deux écoles de l’IMT, IMT Nord Europe et Mines Saint Etienne, l’objectif de CORENSTOCK est de créer d’ici 2024 un concept disruptif d’élément de stockage d’eau chaude sanitaire du futur, qui soit plus performant d’un point de vue énergétique, en réduisant son impact environnemental, auto‐adaptatif et intelligent en fonction des besoins de l’utilisateur final et dont la durabilité est assurée via un contrôle en continu. Ce projet d’ampleur répond aux enjeux stratégiques que tout industriel doit relever : innover de manière responsable en prenant en compte, dès la phase de conception, le contexte d’utilisation du produit pour s’adapter à son utilisateur, tout en anticipant la fin de son cycle de vie dans une approche d’économie circulaire.